Contact

Nous sommes là pour vous, il vous suffit de nous appeler.

Centrale+49 2739 301-0

Service commercial interne+49 2739 301-140 info@stauf.de

Technique des produits+49 2739 301-160

Finances+49 2739 301-130frc@stauf.de


06Jun2017

Institut allemand pour les maladies neurodégénératives (DZNE) de Bonn : Pose de parquets

Une science à part entière : des sols robustes dans l’institut de recherche

Le nouveau complexe de bâtiments galbé s’intègre presque parfaitement dans la forêt du Venusberg. Cela est également dû aux lamelles brise-soleil de la voyante façade extérieure, qui font écho au dégradé de couleur des feuilles de la forêt de feuillus au cours de l'année – ainsi les différentes parties du bâtiment ressortent en fonction de la saison. Le nouveau bâtiment de l’institut allemand pour les maladies neurodégénératives (DZNE) sur le Venusberg de Bonn, dont la construction fut lancée en mai 2013 sur le terrain du centre hospitalier universitaire de Bonn, est un vrai accroche-regard – avec une surface utile de près de 16 000 mètres carrés, il s’agit de l’un des plus grands bâtiments de recherche de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie. Ici, on étudie les causes des maladies du système nerveux, p. ex. de l’Alzheimer ou de la maladie de Parkinson, et on développe des stratégies de prévention, thérapie et soin.

 Les centres hospitaliers universitaires de Bonn jouissent d’une excellente réputation dans le monde de la recherche, de l’enseignement et du soin médical – et ce dans le monde entier. Avec la nouvelle construction de l’institut, qui est composé de trois bâtiments connectés, l’importance de Bonn à titre de pôle scientifique international a une nouvelle fois pu être soulignée. Bénéficier d’un environnement de travail idéal est primordial pour réussir les recherches et l’enseignement : ici, on a créé des pièces claires, baignées de lumière avec de grandes fenêtres. La pose des sols résistants a été confiée aux professionnels de Parkett & Dielen Hapke GmbH, de Ahlen.

Résistant au piétinement et simple à entretenir

Mai 2016 : C’est une chaude matinée de printemps, quoiqu’un peu pluvieuse. Les matériaux de travail s’empilent à l’entrée du futur DZNE. Sur les palettes, les enduits de STAUF RM et SPP 95 sont prêts, dans des sacs, à côté de bidons contenant le concentré d’apprêt D 54. Des paquets de BauBuche, un parquet en bois stratifié contreplaqué de l’entreprise Pollmeier, attendent leur tour : pour obtenir ce sol en bous élégant, on écorce des troncs d’arbre entiers puis on colle les plaquages déroulés de trois millimètres d’épaisseur de manière parallèle aux fibres ou en croix avant de continuer la transformation. Il se caractérise par une grande résistance et facilité d’entretien – le revêtement de sol idéal pour le nouveau centre de recherche dans lequel plusieurs centaines de personnes vont et viennent chaque jour. Ce sont en tout 800 mètres carrés de BauBuche que les experts du parquet de Ahlen posent dans le nouveau bâtiment. En plus du grand foyer, une salle de conférence, la cafétéria et huit chambres de sujets sont équipés de ce sol robuste.

Expérience et savoir-faire sont exigés

Un défi particulier pour les poseurs de parquet : les gradins de la salle de conférence du centre de recherche. « Effectuer une pose sur des surfaces planes, tout le monde peut le faire. Ici, il faut de l’expérience et du savoir-faire », déclare l’expert en parquet Werner Hapke. Sur l’escalier en béton derrière la salle de conférence, les experts appliquent d’abord la précouche pare-vapeur VEP 195 avec un rouleau : l’apprêt en époxy est particulièrement adapté pour préparer la surface des supports avec une humidité résiduelle élevée. Les autres surfaces sont traitées avec le concentré adhésif et d'apprêt STAUF D 54. En outre, dans la salle de conférence, on utilise le mortier de remplissage et réparation solide STAUF RM spécialement au niveau de l’entrée ainsi que l’apprêt de nivellement SPP 95 pour compenser les différences de hauteur. Les poseurs de sol doivent aussi procéder de façon particulièrement minutieuse et précise dans la cafétéria baignée de lumière : là, plusieurs colonnes exigent la découpe des planches de BauBuche. Tandis que l’un des artisans prépare les évidements ronds, ses collègues assurent l'approvisionnement en matériaux et portent d’autres palettes de BauBuche du transporteur au bâtiment. Pour le collage, on utilise ici STAUF SPU 460 : la colle conforme ISO 17178 est sans danger sanitaire pour l’utilisateur, elle ne contient pas de solvants, n’est pas soumise à l’étiquetage et ne contient pas d’isocyanate. En outre, ses émissions sont très faibles. Récompensée par la plus haute catégorie EMICODE® EC 1 R plus, la SPU 460 garantit un climat intérieur agréable et sain. Le multitalent des produits SPU de STAUF facilite en outre beaucoup la tâche des poseurs de parquet : il est facile à enduire, il agit rapidement et durcit vite.

STAUF, une histoire de tradition

En matière de colle et cie, Werner Hapke est fidèle : il travaille avec les produits STAUF depuis les années 60. « Je n’aime tout simplement pas alterner entre plusieurs gammes. Avec STAUF, je peux rester dans une seule et même gamme – de l’apprêt à la colle, en passant par l’enduit. De plus, les collaborateurs sont compétents et presque toujours joignables », déclare l’homme de 71 ans en riant. Son fils Oliver, qui dirige l'entreprise avec lui, mise aussi sur les produits STAUF. Et dans le nouvel institut de recherche du Venusberg également, les différents composants STAUF contribuent à la solidité de la systématique globale du sol.

STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
STAUF Referenzen DZNE
Nouvelles
How-To-Videos
How-to-Videos

Visionner maintenant : les produits STAUF en action

STAUF produits Découvrir maintenant STAUF Produkte