Contact

Nous sommes là pour vous, il vous suffit de nous appeler.

Centrale+49 2739 301-0

Service commercial interne+49 2739 301-140 info@stauf.de

Technique des produits+49 2739 301-160

Finances+49 2739 301-130frc@stauf.de


21Feb2017

Le son de la paix

Académie Barenboim-Said, Berlin : Pose de parquets

C'est une académie de musique très particulière qui a été créée là, depuis le début de la construction en mai 2014 au cœur de Berlin, dans l’ancien dépôt de l’opéra national Unter den Linden : depuis octobre 2016, l’académie Barenboim-Said forme de jeunes boursiers surdoués venus d'Israël et des pays arabes dans l’esprit de l’Orchestre du Divan occidental-oriental. Cet orchestre spécial a été fondé en 1999 par le pianiste et chef d’orchestre israélo-argentin Daniel Barenboim et l’homme de lettres américano-palestinien Edward W. Said à Weimar : l’orchestre est composé à parts égales de jeunes musiciens israéliens et arabes. Les entendre jouer ensemble prouve que la tolérance mutuelle et le dépassement des frontières est possible pour les Arabes et les Israéliens. La nouvelle académie de musique est également censée être un lieu d’aspiration à la raison et à l’harmonie. Les fondations solides de cette maison très particulière sont entre autres dues à Hapke Parkett Objekt GmbH & Co. KG, en collaboration avec STAUF.

C’est ici que se joue la musique

Jusqu’à 100 boursiers de la région conflictuelle du Moyen-Orient vont pouvoir profiter de deux ans de formation musicale sous le toit de l’académie Barenboim-Said, accompagnée par des enseignements généraux de l’histoire musicale et intellectuelle. Daniel Barenboim, directeur musical de l’opéra national à Berlin et de la Scala de Milan, se chargera du la direction pédagogique et musicale. Dans le bâtiment classé, sur une surface de près de 6500 mètres carrés, un auditorium de 100 places, 21 salles de répétition, bureaux et le cœur de l’académie, la salle de concert Pierre Boulez, ont été créés : tout cela a été dessiné par l’architecte américain Frank Gehry, qui a mis son travail gratuitement à disposition pour ce projet hors du commun. La salle de concert nommée en mémoire du chef d’orchestre et compositeur Pierre Boulez, mort en janvier 2016, englobe plus de 600 places et peut aussi accueillir des concerts publics.

Une beauté en toute légèreté

L’architecture de la salle de concert d’environ 850 mètres carrés ouvre une perspective inhabituelle : elle est marquée par deux ellipses qui sont décalées l’une par rapport à l'autre de telle sorte que’ lorsque l’on regarde le balcon, on a une impression d'apesanteur – il semble presque flotter dans l’espace. Et ce malgré les 320 tonnes de béton. Un vrai miracle de la statique. « C’est la Rolls Royce des salles de concert », résume avec reconnaissance l’expert de la pose de parquets Werner Hapke. En tout, 54 corporations ont participé à la création d’une vie intérieure entièrement nouvelle pour l’ancien dépôt, 2200 mètres cubes de béton et environ 700 tonnes d’acier ont été utilisés. L’équipe de Hapke Parkett Objekt GmbH & Co. KG d’Ahlen (Westphalie) a été désignée responsable de la pose du hêtre américain dans la salle de concert Pierre Boulez.

Le bois de hêtre donne le ton

Les poseurs de parquet de Ahlen débarquent durant l’été 2016 sur ce chantier particulier dans la capitale fédérale : ici, la qualité, la précision et le travail manuel exact des experts sont peut-être encore un peu plus importants que d’ordinaire. En effet, à la fin, chaque détail doit être parfait pour que l'acoustique de la salle soit optimale. Tout d’abord, les spécialistes de Ahlen s’attèlent au nettoyage de la chape du balcon « en apesanteur » et de l’escalier imposant. Pour la préparation du support, on utilise entre autres STAUF RM, un enduit solide destiné à l’amélioration et au nivellement. Grâce à ses grains fins, l’enduit est quasiment extensible « sur zéro » – ainsi il est possible de compenser les aspérités de l’ordre de quelques millimètres. Un travail de détail avec une concentration maximum pour la pose du parquet est alors tout en haut de la liste des exigences : les poseurs de parquet appliquent la colle STAUF SPU 460 avec la spatule dentelée éprouvée n° 4 (TKB B15). La colle SPU est sans danger pour les utilisateurs, sans solvants ni isocyanates, elle n’est pas soumise à l’étiquetage et ses émissions sont en outre très faibles – une contribution active à un climat intérieur agréable pour les musiciens et spectateurs. Autres avantages : elle est facile à appliquer, elle agit rapidement et durcit vite. Le revêtement de sol, une fabrication spéciale de Hapke, est collé avec beaucoup de soin. Ici, les poseurs de parquet utilisent en outre le liant STAUF L pour l’encollage en rainure et languette : après une brève pression, il durcit rapidement et de manière transparente.

STAUF, une histoire de tradition

En matière de colle, Werner Hapke opte depuis des décennies pour STAUF : « Je n’aime tout simplement pas alterner entre plusieurs gammes. Avec STAUF, je peux rester dans une seule et même gamme – de l’apprêt à la colle, en passant par les enduits », déclare l’homme de 71 ans. Son fils Oliver, qui dirige l'entreprise avec lui, mise tout comme lui sur STAUF à titre de partenaire fiable. Le père et le fils ont été autant impressionnés l’un que l'autre par le chantier de Berlin : « Cette vue d’en haut sur la scène, c’est vraiment quelque chose de particulier. »

Nouvelles
How-To-Videos
How-to-Videos

Visionner maintenant : les produits STAUF en action

STAUF produits Découvrir maintenant STAUF Produkte